• EDITO

    Une petite PALABRE

     

     

    La mondialisation est faite d'échanges, de rencontres, de métissages, ou de conflits... Les individus branchés ou connectés aux quatre coins du monde partagent entre eux. Le monde virtuel semble libre par rapport à un monde réel conçu sur la confrontation de blocs. Quand l'Europe vote de nouvelles lois pour une politique commune en matière d'immigration, l'Afrique tente de s'unir malgré toutes ses difficultés économiques. L'être humain a besoin d'espace. Certains artistes comme le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly prône « l'ouverture des frontières ». Pourquoi la mobilité serait-elle réservée aux biens économiques plutôt qu'aux personnes, et parmi les personnes, à une partie privilégiée, occidentale de la population mondiale ? En tant que lyonnais, j'ai été accueilli aussi bien en Espagne, en Allemagne ou en Grèce qu'au Sénégal, au Mali et au Niger. J'aimerais rendre la pareille à mes hôtes, mais en matière de mobilité, les Africains ne jouissent pas des avantages que les Occidentaux. Me voici donc reparti pour le Gabon pour effectuer ma troisième année de licence. Quand mes collègues du Nord comme du Sud rêvent d'étudier dans des universités américaines, j'ai décidé de partir pour l'Afrique car celle-ci est riche, riche d'une richesse qui provient tout autant des ressources naturelles qu'intellectuelles. La mobilité n'est pas un luxe, mais une nécessité.
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

     

     

    Guilhem Rols,
    rédacteur en chef de Passerelles.

  • Commentaires

    1
    MichelleCrosby
    Mardi 30 Mai à 11:15

    Thanks for the presented introduction, The topic requires to be developed by a special service named dissertation help. You are welcome to visit this website for further details. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :