• Nous, représentants des jeunes de la Francophonie, provenant de l'Afrique centrale, l'Afrique de l'Ouest, l'Amérique du Nord, l'Asie-Pacifique, les Caraïbes, l'Europe centrale et orientale, l'Europe de l'Ouest, le Maghreb et le Moyen-Orient et l'Océan Indien, réunis au Canada du 13 au 17 octobre 2008 dans le cadre du Forum sur la participation citoyenne des jeunes en francophonie « Pour la pérennité de nos idéaux » et sur la base des recommandations des précédentes rencontres jeunes de la francophonie tenues en 2008 (Deuxième Assemblée générale du CIJEF, rencontres des jeunes francophones avec la Gouverneure Générale du Canada, l'École d'été de l'INM, Congrès mondial des jeunes et Première école d'été du comité Médiaterre sur l'environnement et le développement).

    Considérant :

    (Démocratie et État de droit)

    • que les jeunes participent de moins en moins aux processus démocratiques et que par l'éducation, chaque citoyen comprend mieux et participe davantage à l'instauration de la démocratie et de l'État de droit ;
    • que les jeunes citoyens francophones ont droit à la liberté de pensée, d'expression, à une justice équitable et à une protection sociale particulière dans les pays en conflits ;
    • que les technologies de l'information et de la communication sont devenues les composantes clefs de l'engagement civique, de l'activisme et de la coordination entre les mouvements de jeunes.

    (Gouvernance économique)

    • que le manque de gouvernance économique saine, équitable et optimale à tous les niveaux décisionnels implique une mauvaise répartition des richesses sur la planète et la recrudescence de la corruption dont les principales victimes sont les jeunes;
    • que la mauvaise répartition des ressources aux différents secteurs de l'économie et l'absence d'une politique claire enmatière d'emploi et d'investissement chez les jeunes entraînent un taux de chômage élevé chez ces derniers ;

    (Environnement)

    • que les mauvaises pratiques environnementales constituent des menaces qui affectent déjà - et qui affecteront encore plus d'ici quelques années - l'ensemble de l'humanité, entraînant avec elles des conséquences désastreuses tant d'un point de vue social, écologique qu'économique; et qu'il est de notre devoir, à nous jeunes du monde entier de préserver l'environnement aujourd'hui afin de conserver la possibilité de « choisir demain ».

    (Langue française)

    • que la langue française est en perte de vitesse au sein des institutions internationales;
    • que la maîtrise de la langue française tant comme première langue que seconde langue, est un avantage indéniable au niveau académique, économique et politique;

    Recommandons :

    Démocratie et État de Droit :

    1 - D'inclure, dès le niveau primaire, des cours d'éducation civique et citoyenne dans les curricula d'enseignement ;
    2 - Impliquer les jeunes dans les processus de gouvernance et de prise de décision dans un rôle plus que consultatif ;
    3 - D'instituer des lois visant à assurer une transparence rigoureuse des décisions et processus judiciaires et administratifs ;
    4 - Que les droits de l'Homme soient respectés et protégés dans l'espace francophone avec une attention particulière aux jeunes dans les zones en conflit soit renforcée.

    Gouvernance économique :

    5- D'assurer une meilleure distribution des richesses en renforçant les protections des couches défavorisées et marginalisées en particulier la jeunesse à travers l'implication de ces derniers dans l'élaboration des budgets, le suivi et le contrôle de la gestion des ressources publiques ;
    6- Créer un environnement favorable incitant les entreprises à adopter l'approche de partenariat Entreprise-Université pour l'offre de premier emploi pour les jeunes ;
    7- Accroître davantage les ressources destinées à l'appui à l'entreprenariat des jeunes pour améliorer leurs conditions de vie.

    Environnement :

    8 - D'intégrer l'éducation au développement durable dans tous les programmes éducatifs francophones, de renforcer efficacement les capacités des jeunes francophones et d'améliorer l'information à leur destination ;
    9 - De soutenir la création d'un espace de partage de compétences et de transferts de technologies environnementales entre jeunes de l'espace francophone.

    Langue française :

    10 - Que la Francophonie fasse la promotion des bonnes pratiques et des succès des jeunes francophones par le biais d'un programme d'ambassadeurs de la langue française ;
    11 - Que la Francophonie dans son ensemble sollicite une utilisation accrue de la langue française dans les différents échanges institutionnels et internationaux.


    Forum sur la Participation Citoyenne des Jeunes en Francophonie 2008

    5 commentaires



  • Le Forum sur la participation citoyenne des jeunes en Francophonie « Pour la pérennité de nos idéaux », organisé en collaboration par l'Unité jeunesse de l'Organisation Internationale de la Francophonie, la Fédération de la jeunesse canadienne française (FJCF), le Conseil permanant de la jeunesse (CPJ) et la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB), se veut novateur par son déroulement qui vise à la fois une contribution intellectuelle au Sommet de la part des jeunes et une participation aux célébrations de la diversité francophone et de son rayonnement dans le monde.

    L'événement, qui se tient du 13 au 17 octobre, permettra à la jeunesse francophone internationale et à la jeunesse francophone canadienne de se rencontrer et d'échanger entres-eux
    à propos des enjeux en relation avec les thématiques du XIIe Sommet de la Francophonie, soit la gouvernance économique, la démocratie et l'État de droit, l'environnement et la langue française.
    Dans un souci de continuité et de complémentarité, les jeunes formuleront des propositions concrètes de projets à présenter aux chefs d'État et de gouvernement lors du Sommet de Québec. Ils travailleront également sur un manifeste contenant des recommandations relatives aux enjeux du Sommet.
    Il importe de mentionner que le CIJEF – en tant qu'organe consultatif de la jeunesse de la Francophonie - a été chef de file pour la rédaction dudit manifeste et que les documents finaux de diverses rencontre tenues en 2008 (Deuxième Assemblée générale du CIJEF, École d'été de l'INM, Congrès mondial des jeunes et Première école d'été du comité Médiaterre sur l'environnement et le développement), ont été pris en compte lors de l'exercice. Un forum de discussion en ligne http://www.jeunesse.francophonie.org/forumcentrix/index.cfm est également ouvert pour que les jeunes du monde francophone puissent contribuer virtuellement aux échanges en amont du forum.
    La tenue de ce forum en marge du Sommet est la concrétisation des efforts menés par le CIJEF et ses partenaires, notamment l'Unité jeunesse de l'OIF, afin de donner aux jeunes une vraie place lors du grand rassemblement francophone en cette année du 400e anniversaire de la ville de Québec.

     


    12 commentaires
  •  

    Ils étaient enthousiastes et volontaires, les délégués francophones présents à la deuxième assemblée générale du CIJEF tenue du 02 au 05 juin dernier à Québec au Canada. La trentaine de représentants des Conseils Nationaux de Jeunesse (CNJ) ou des structures nationales représentatives des jeunes des pays de l'espace francophone ont, dès le premier jour, participé à un dialogue avec la Très honorable Michaëlle Jean, 27e gouverneur général du Canada. Pour commémorer le 400e anniversaire de la fondation de Québec, les échanges des jeunes avec la gouverneure ont été consacrés à la contribution des jeunes à la démocratie au Canada et partout dans le monde. Le dialogue de la gouverneure avec les jeunes du CIJEF s'articulait autour de la question de la participation démocratique des jeunes et des conseils nationaux de la jeunesse aux défis mondiaux de l'heure et des solutions novatrices apportées par cette participation. La rencontre a connu la présence de M. Clément Duhaime, Administrateur de l'OIF, en tant qu'invité spécial. Par ailleurs, les travaux de l'assemblée générale ont porté sur l'adoption du plan d'action 2008 – 2010, des rapports (activités, moral et financier), du document régissant le fonctionnement des commissions thématiques et de la déclaration de Québec traitant les enjeux du XIIe Sommet de la Francophonie, à savoir la langue française, la démocratie et l'état de droit, l'environnement et la gouvernance économique. Il a d'ailleurs été demandé à la Gouverneure Générale d'être la porte parole du CIJEF afin que le contenu de la déclaration puisse être pris en compte dans les discussions du prochain sommet des Chefs d'État de la Francophonie, qui se déroulera du 17 au 19 octobre 2008 à Québec. Il importe de mentionner que le nouveau plan d'action du CIJEF met l'accent principalement sur le renforcement des capacités des CNJ et la collaboration entre eux, la visibilité du CIJEF et enfin l'établissement de nouveaux axes de collaboration et de partenariats. Le nouveau Conseil d'administration du CIJEF se présente ainsi qu'il suit : Bureau exécutif du CIJEF : Présidente : Hana Harit, France Vice-président : Djama Ali Mohamed, Djibouti Secrétaire : Arnaud Van Praet, Belgique Trésorier : Jean-Michel Beaudry, Canada Représentants régionaux au Conseil d'administration : Afrique de l'Ouest : Alhassane Moussa, Niger Afrique Centrale : Adalbert Rukebanuka, Rwanda Océan Indien : Djama Ali Mohamed, Djibouti Amérique du Nord : Jean-Michel Beaudry, Canada Europe de l'ouest : Arnaud Van Praet, Belgique Europe Centrale et Orientale : Alina-Nicoleta Radu, Roumanie Maghreb et Moyen Orient : Fahd Assila, Maroc Caraïbes : Casey Destaing, Sainte Lucie Asie pacifique : Cuong Vu Cao, Vietnam

     

    Christian Komzé, Assistant au coordonnateur du CIJEF


    votre commentaire
  • Le CIJEF est le Conseil international des organisations de jeunes de la Francophonie. Cet organe qui rassemble 52 organismes membres de tous les pays francophones, dont 31 Conseils nationaux de jeunesse (CNJ), tiendra sa 2e Assemblée générale ordinaire du 2 au 5 juin, à Québec.

    <u1:p></u1:p>Cette réunion statutaire du CIJEF permettra l'élection des nouvelles instances de la structure, à savoir le Conseil d'administration, le Bureau exécutif et la Présidence. En outre, les délégués présents travailleront sur la déclaration du CIJEF, qui abordera les enjeux du XIIe Sommet de la Francophonie (environnement, gouvernance économique, démocratie et état de droit et langue française) qui se tiendra à Québec en octobre.

    <u1:p></u1:p>Il importe de mentionner que le CIJEF organisera une table ronde, le 2 juin, avec son Excellence la Gouverneure générale du Canada, Mickaëlle Jean, sur des questions relatives à « la participation » de la jeunesse, la langue française et le développement. Par ailleurs, une autre table ronde sur les relations intergénérationnelles sera organisée avec l'Association internationale francophone des aînés (AIFA).

    <u1:p></u1:p>Finalement, l'Assemblée générale sera également l'occasion pour la jeunesse de la Francophonie de se pencher sur la situation des Conseils nationaux de jeunes - organes devant servir de porte parole et représentant des jeunes au niveau national – et des politiques intersectorielles de jeunesse dans l'espace francophone. Le tout en vue d'accomplir la mission du CIJEF : contribuer à une meilleure participation des jeunes au développement de notre société.

    <o:p> </o:p>


    1 commentaire
  •  

    PASSERELLES... Une dizaine de jeunes de différents pays lancent un nouveau projet : créer un journal international qui soit à la fois un espace de réflexion et d'échange entre les jeunes du monde entier, et le miroir des initiatives et projets entrepris par la jeunesse de chaque pays. Le but ? Montrer que la richesse se trouve dans les échanges interculturels, dans le partage d'expériences et dans la confrontation des opinions. C'est aussi pour ça que Passerelles attache une importance toute particulière aux initiatives de médias jeunes qui sont, selon elle, un outil majeur dans la construction d'une citoyenneté et d'une démocratie mondiales.

    Pour plus d'informations, visitez la rubrique PASSERELLES

    Mohamed Salem


    Responsable du Secrétariat du CIJEF

    Courriel mohamed.salem@gnb.ca


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique